La Tanzanie affirme son soutien à l'intervention de la France au Mali

21/01/13 à 13:58 - Mise à jour à 13:58

Source: Le Vif

(Belga) Le président tanzanien Jakata Mrisho Kikwete, reçu lundi par le président français François Hollande à l'Élysée, a apporté son soutien à la France pour son intervention au Mali, estimant qu'elle avait "agi au bon moment" pour contrer l'offensive des groupes islamistes armés dans ce pays.

"Nous tous en Afrique apprécions ce que fait la France, qui a agi au bon moment pour empêcher ces (groupes) d'envahir Bamako", a déclaré M. Mrisho Kikwete à la presse, à l'issue de l'entretien. "Je soutiens la décision de la France, c'est la bonne décision", a-t-il ajouté estimant que "le problème du Mali doit amener toute la communauté internationale à intervenir". Remerciant son homologue tanzanien pour son soutien "politique", "moral", le président français a souligné que "beaucoup de pays africains qui ne peuvent pas être présents avec des troupes (au Mali) parce qu'ils sont engagés sur d'autres terrains participeront" à la réunion des donateurs prévue le 29 janvier à Addis Abeba, en Éthiopie. M. Hollande a rappelé les objectifs de l'opération Serval au Mali. "Notre objectif, c'était d'arrêter l'offensive terroriste, c'est fait. C'était de permettre aux Maliens, par leurs forces armées, de reconquérir des villes qui avaient été occupées par des groupes terroristes, c'est en train de se faire". L'objectif maintenant, "c'est de permettre à la force internationale, la Misma, de prendre le relais pour permettre au Mali de retrouver son intégrité territoriale, et nous savons que ça prendra encore du temps", a-t-il ajouté. Samedi, lors d'un déplacement à Tulle (centre), M. Hollande avait affirmé que l'intervention de la France durerait "le temps nécessaire pour que le terrorisme soit vaincu dans cette partie-là de l'Afrique". (JAV)

Nos partenaires