La Sûreté de l'Etat enquête sur des sympathisants belges de Breivik

28/11/12 à 07:22 - Mise à jour à 07:22

Source: Le Vif

(Belga) Plus d'un an après les attentats en Norvège, les services de sécurité belges enquêtent sur des informations qu'Anders Behring Breivik aurait reçu de sympathisants belges, écrivent mercredi la Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg. Des passages dans son manifeste en attestent.

Quelques mots en néerlandais figurent dans le manifeste d'Anders Behring Breivik, qui font penser qu'il a reçu des informations de sympathisants belges. L'enquête se penche sur les personnes qui ont fourni ces informations, rapportent les journaux. L'écrit de 1.500 pages montre l'ampleur de sa haine à l'égard de l'Union européenne. "Si Breivik n'avait pas été arrêté et n'était pas retourné dans la clandestinité après les attentats du 22 juillet 2011 à Oslo, nous aurions vraisemblablement craint des attaques contre les institutions européennes à Bruxelles", peut-on lire littéralement dans le rapport de la Sûreté de l'Etat. La centrale nucléaire de Tihange est également citée dans son manifeste. (VIM)

Nos partenaires