La STIB améliore l'accessibilité de ses bus pour les personnes à mobilité réduite

03/12/12 à 15:46 - Mise à jour à 15:46

Source: Le Vif

(Belga) La STIB va informer les usagers à mobilité réduite de l'accessibilité des arrêts de bus sur les lignes 12, 21 et 71 grâce à un code couleur. "Avec Accessibus, nous poursuivons le travail existant", explique Christian de Strycker, responsable de l'accessibilité à la STIB. Le projet a été présenté dans le cadre de la Journée internationale des Personnes handicapées. Les personnes à mobilité réduite considèrent le projet comme un pas en avant, mais ajoutent qu'il reste encore beaucoup de travail.

La STIB améliore l'accessibilité de ses bus pour les personnes à mobilité réduite

Les lignes concernées disposent de rampes automatiques qui permettent aux usagers de chaise roulante d'embarquer et de débarquer. "Pour des considérations pratiques, cette rampe ne peut pas être utilisée à toutes les haltes", indique Christian de Strycker. "Les pictogrammes bleus signifient qu'une personne en chaise roulante peut monter à bord du bus de façon autonome. Les pictogrammes oranges indiquent que l'aide d'une personne valide s'avère nécessaire durant le trajet." Si aucune icône n'est affichée, cela signifie que la STIB ne s'engage pas en matière d'accessibilité. Les voyageurs ont accès à ces informations via le site de la STIB, l'affichage aux haltes, les écrans TFT dans les bus et par une icône placée sur le pare-brise des bus. Le dispositif concerne actuellement trois lignes. Sept autres lignes seront ajoutées l'an prochain mais elles n'ont pas encore été déterminées. "Les conducteurs ont un rôle crucial dans ce dispositif", souligne Christian de Strycker. En plus d'une information adéquate selon l'arrêt, les chauffeurs ont également été formés à l'utilisation de la rampe automatique. Une phase de test a eu lieu entre avril et juin. "C'est un pas dans la bonne direction, mais il reste beaucoup de travail", déclare Nino Peeters, usager en chaise roulante qui a participé aux tests. "Bruxelles a du retard sur des villes comme Amsterdam ou Berlin dans ce domaine. Cela reste néanmoins une bonne initiative. Une simple adaptation de l'information a de gros effets bénéfiques pour nous. Il est toutefois regrettable que seulement un quart de la ligne 71 et un cinquième des lignes 12 et 21 soient adaptés", conclut-il. (ETIENNE ANSOTTE)

Nos partenaires