La société des rédacteurs de la BRF exige la démission du conseil d'administration

31/08/12 à 13:41 - Mise à jour à 13:41

Source: Le Vif

(Belga) La société des rédacteurs de la radio-télévision publique germanophone (BRF), qui représente 20 journalistes au total, s'insurge contre le licenciement de quatre membres du personnel affectés à la rédaction et à la production. La société des rédacteurs exige la démission du conseil d'administration, a-t-elle indiqué vendredi dans un communiqué de presse.

La BRF doit actuellement faire face à un déficit de 500.000 euros. La société des rédacteurs en appelle à la responsabilité du conseil d'administration qui avait donné le feu vert pour les budgets des dernières années. "A de nombreuses reprises, les dirigeants de la BRF ont ignoré les mises en garde de la rédaction face à de nouveaux programmes et projets, générateurs de coûts très importants", indique le communiqué. La société des rédacteurs estime également que suite aux quatre licenciements et aux départs à la retraite anticipée, la BRF pourra difficilement "poursuivre sa mission en toute sérénité et répondre aux exigences et missions qui lui sont et seront imposées". Par ailleurs, les journalistes s'interrogent sur la responsabilité politique de la ministre de tutelle, Isabelle Weykmans. "Aurait-elle fermé les yeux face à une situation financière qui ne cesse de s'embourber? ", se demandent-ils. (PVO)

Nos partenaires