La "Semaine du Rythme Cardiaque" rencontre un beau succès

02/05/13 à 13:16 - Mise à jour à 13:16

Source: Le Vif

(Belga) Plus de 62.000 personnes ont répondu durant la semaine du rythme cardiaque au test en ligne qui permet de calculer le pourcentage de risque de souffrir d'une fibrillation auriculaire et, en cas de fibrillation auriculaire non traitée, de faire une thrombose ou un accident vasculaire cérébral (AVC), peut-on lire jeudi dans un communiqué du BeHRA, un groupe de travail de la Société Belge de Cardiologie, qui organise la semaine du rythme cardiaque.

Cet événement vise à sensibiliser le plus grand nombre de Belges à la fibrillation auriculaire, un trouble du rythme cardiaque qui touche un Belge de plus tous les quarts d'heure et lors duquel le coeur s'emballe et bat de manière totalement irrégulière. Au total, 86 centres hospitaliers ont ouvert leurs portes durant la campagne et proposé des contrôles gratuits du rythme cardiaque. Cette année, le BeHRA a même poussé les portes du Parlement fédéral belge où 430 de ses membres ont bénéficié d'un contrôle de leur fréquence cardiaque. "Nous pouvons dire que nous avons largement atteint notre but", souligne le Dr Mairesse, président du BeHRA. "L'intérêt pour les tests et le nombre important de questions (par téléphone ou par e-mail) traitées tout au long de la campagne témoignent d'un net renforcement quant à la prise de conscience générale de la fibrillation auriculaire. Cette tendance est extrêmement positive puisqu'un diagnostic posé à temps et un traitement adéquat permettraient d'éviter 6 AVC par jour en Belgique." (Belga)

Nos partenaires