La Russie saisit à son tour l'OMC au sujet de la taxe énergie imposée par l'UE

24/12/13 à 08:22 - Mise à jour à 08:22

Source: Le Vif

(Belga) La Russie a saisi l'Organisation mondiale du commerce (OMC) afin de contester la taxe imposée par l'Union européenne sur une série d'importations russes au motif que les industriels de ce pays bénéficient d'énergie à prix plus faibles. La demande de lancement de la procédure est la première de Moscou depuis son accession à l'OMC en août 2012.

La Russie estime que ses industriels ont subi un préjudice atteignant "des centaines de millions de dollars par an" en raison de ces "correctifs énergétiques" appliqués par Bruxelles à une série de secteurs, dont la métallurgie ou les engrais, selon un communiqué publié mardi sur le site internet du ministère de l'Economie russe. "Un premier round de consultations pourra avoir lieu après la période des fêtes", la période du 1er au 8 janvier étant fériée en Russie, a précisé le ministère. Cette première étape vise une solution à l'amiable dans les 60 jours, soit avant le 22 février. En octobre dernier, l'UE avait elle-même fait appel à l'OMC concernant une taxe russe sur le recyclage des voitures, qui pèse lourdement sur les exportations de véhicules européens. L'Union européenne avait demandé à l'OMC, comme la Russie le fait actuellement, la mise en place d'un groupe d'experts chargé d'arbitrer le différend. Les premières consultations sur une solution à l'amiable n'ont pas porté leurs fruits. La Commission européenne estime le manque à gagner, en ce qui concerne les exportations de voitures vers la Russie, à 10 milliards d'euros par an. (Belga)

Nos partenaires