La Russie ne permettra pas de déséquilibre dans la dissuasion nucléaire

19/06/13 à 16:23 - Mise à jour à 16:23

Source: Le Vif

(Belga) La Russie ne permettra aucun déséquilibre dans la dissuasion nucléaire, a déclaré mercredi le président Vladimir Poutine lors d'une réunion sur les armements stratégiques, au moment où son homologue américain Barack Obama proposait de nouvelles réductions d'armements.

La Russie ne permettra pas de déséquilibre dans la dissuasion nucléaire

"Nous ne pouvons permettre que soit rompu l'équilibre des systèmes de dissuasion stratégique, que soit amoindrie l'efficacité de nos forces nucléaires", a déclaré M. Poutine, cité par les agences, lors d'une réunion à Saint-Pétersbourg (nord-ouest) sur les programmes de missiles. "C'est pourquoi la création d'un système de défense aérienne et spatiale va rester une des priorités de notre industrie militaire", a ajouté le président russe. Selon une notice publiée sur le site du ministère russe de la Défense, la défense aérienne et spatiale est une nouvelle entité de la défense russe, chargée de la défense anti-missiles mais aussi de "la détection des menaces dans l'espace et depuis l'espace". "C'est la garantie de la stabilité de nos forces stratégiques de dissuasion, de la protection du territoire du pays", a souligné M. Poutine. Il a rappelé que 3.400 milliards de roubles (80 milliards d'euros) allaient être consacrés à ces objectifs d'ici 2020, dans le cadre d'un vaste programme de réarmement du pays. Lors d'un discours à Berlin, le président américain Barack Obama a appelé la Russie à accepter une réduction d'un tiers des armes nucléaires des deux pays. (Belga)

Nos partenaires