La Russie condamne l'idée d'imposer de nouvelles sanctions à l'Iran

06/08/13 à 17:27 - Mise à jour à 17:27

Source: Le Vif

(Belga) Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a estimé mardi qu'imposer de nouvelles sanctions à l'Iran, alors qu'un nouveau président vient d'être investi, allait à l'encontre des intérêts de la communauté internationale et de ses objectifs de non-prolifération nucléaire.

La Russie condamne l'idée d'imposer de nouvelles sanctions à l'Iran

La Chambre des représentants américaine a récemment approuvé de nouvelles sanctions contre l'Iran, avec notamment des limites très strictes sur l'industrie pétrolière iranienne. Et des sénateurs américains ont appelé à un durcissement des sanctions. De son côté, le nouveau président Hassan Rohani a déclaré mardi que l'Iran était prêt à des "négociations sérieuses sans perte de temps" avec les grandes puissances pour régler la crise du nucléaire iranien, au cours de sa première conférence de presse. "Nous sommes absolument d'accord avec ce qu'il a dit. Régler ce problème, comme tout autre problème, ne doit pas se faire via des ultimatums, mais sur la base d'un respect du partenaire, et cette base existe dans le cadre des négociations" au sein du groupe 5+1, a souligné M. Lavrov. Le groupe 5+1 rassemble les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU - la Chine, les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne et la Russie - et l'Allemagne. (Belga)

Nos partenaires