La Russie commémore les 70 ans de la levée du blocus de Léningrad

27/01/14 à 12:38 - Mise à jour à 12:38

Source: Le Vif

(Belga) La Russie a commémoré lundi les 70 ans de la levée du blocus nazi de Leningrad, qui a fait plus d'un million de morts de faim lors de la Deuxième guerre mondiale, le président allemand exprimant de son côté sa "profonde honte".

La Russie commémore les 70 ans de la levée du blocus de Léningrad

Le président russe Vladimir Poutine, né après la guerre mais qui a révélé en 2012 que son frère aîné était mort en bas âge à Leningrad (nom soviétique de Saint-Pétersbourg) lors du siège du 8 septembre 1941 au 27 janvier 1944, s'est rendu dans sa ville natale pour participer aux commémorations. "Il est de notre devoir de faire en sorte que (...) l'on se souvienne, dans notre pays et à l'étranger, de cette tragédie, du courage et de l'héroïsme du peuple soviétique et des habitants de Leningrad", a déclaré M. Poutine lors d'une rencontre avec des vétérans, selon l'agence Ria Novosti. Plus de 1.500 militaires ainsi que des chars de l'époque T-34 et des complexes modernes "Iskander" ont participé lundi à une parade en mémoire de la levée du blocus. Dans une lettre à son homologue russe, le président allemand Joachim Gauck a exprimé sa "profonde honte". "L'Allemagne est consciente de sa responsabilité historique pour la souffrance infligée aux habitants de Leningrad et pour la brutalité avec laquelle ses soldats, ses troupes et ses commandos SS ont mené la guerre", a écrit M. Gauck, dont la fonction en Allemagne est essentiellement honorifique. En près de 900 jours de siège, Leningrad encerclée par la Wehrmacht a perdu plus des deux tiers de ses habitants et subi des dégâts matériels considérables. Les victimes civiles mourraient de faim, de froid et d'épuisement, ainsi que des bombardements. (Belga)

Nos partenaires