La Russie commémore avec fierté les 70 ans de Stalingrad

02/02/13 à 10:44 - Mise à jour à 10:44

Source: Le Vif

(Belga) La Russie commémorait samedi avec fierté les 70 ans de la victoire soviétique dans la bataille de Stalingrad, première défaite allemande de la Seconde Guerre Mondiale, toujours glorifiée par les Russes comme l'événement qui sauva l'Europe du nazisme.

La Russie commémore avec fierté les 70 ans de Stalingrad

Pour l'occasion, Volgograd a même repris son ancien nom de Stalingrad. Cette ville des rives de la Volga s'est aussi parée d'une multitude de drapeaux et d'affiches à la gloire des héros et des vainqueurs de la bataille. Des milliers de personnes, toutes générations confondues, se sont réunies dès le matin dans le centre ville pour assister à une parade militaire aux couleurs de l'Armée rouge. "Je me souviens de mes amis qui sont morts ici", a déclaré à l'AFP Piotr Chabarov, 89 ans, un vétéran de Stalingrad, revenu exprès dans la ville pour les célébrations. Il habite désormais à Veliki Novgorod (nord-ouest de la Russie). Des représentants du pouvoir, notamment le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine, des vétérans et des membres du parti communiste ont aussi déposé des couronnes de fleurs et des oeillettes rouges devant la flamme du soldat inconnu située dans l'Allée des Héros. Face à eux, des membres de la foule tenaient une banderole où il était écrit "Merci pour la victoire! ". En plein regain patriotique, les autorités russes ont mis un point d'honneur à commémorer les 70 ans de la victoire le 2 février 1943 de l'Armée rouge sur les nazis dans une bataille décisive et meurtrière. Le président russe Vladimir Poutine est attendu un peu plus tard dans la journée à Volgograd. Tsarytsine à l'époque impériale, la ville avait été rebaptisée du nom du dirigeant soviétique Joseph Staline en 1925, avant de devenir Volgograd (du nom du fleuve Volga qui la traverse), en 1961 lors de la déstalinisation lancée par le dirigeant Nikita Khrouchtchev. (MUA)

Nos partenaires