La Russie affirme que des blindés ukrainiens ont franchi la frontière commune

13/06/14 à 19:23 - Mise à jour à 19:23

Source: Le Vif

(Belga) Le Kremlin a affirmé vendredi que des blindés ukrainiens avaient franchi la frontière avec la Russie et avaient été interceptés par les gardes-frontières, alors que des accusations inverses ont été formulées par Kiev.

La Russie affirme que des blindés ukrainiens ont franchi la frontière commune

Selon Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin, cité par les agences de presse, deux blindés sont successivement entrés vendredi en territoire russe, où ils ont été bloqués par les gardes-frontières. "Il y a eu violation de la frontière par des unités armées", a-t-il déclaré d'après Itar-Tass, ajoutant que les blindés, des transports de troupes, avaient "refusé de se soumettre aux injonctions des gardes-frontières russes". Le porte-parole des gardes-frontières de la région russe de Rostov-sur-le-Don (sud-ouest), Vassili Malaev, cité par Itar-Tass, a déclaré qu'un premier blindé des forces ukrainiennes avait pénétré à 150 mètres à l'intérieur du territoire russe à 12h30 heure locale (08h30 GMT). Il a ajouté que l'équipage avait réussi à s'enfuir mais que le blindé avait été saisi. "Peu de temps après, une deuxième tentative (d'intrusion) a été faite par les forces armées ukrainiennes pour récupérer le blindé", mais elle a été mise en échec, a-t-il dit selon l'agence. Le président Vladimir Poutine "a ordonné au ministère des Affaires étrangères de s'adresser à la partie ukrainienne au sujet de la violation de la frontière par des militaires ukrainiens", a déclaré le porte-parole du Kremlin, cité par Interfax. La veille, l'Ukraine avait affirmé que des blindés étaient entrés sur son territoire en provenance de Russie pour, d'après elle, être utilisés contre les forces régulières ukrainiennes. (Belga)

Nos partenaires