"La Région wallonne se comporte comme un actionnaire absent du groupe Herstal"

19/12/12 à 11:55 - Mise à jour à 11:55

Source: Le Vif

(Belga) "Alors que la Région wallonne est actionnaire à 100% du groupe Herstal (propriétaire de la FN Herstal), elle se comporte comme un actionnaire absent. Chaque année, des sommes astronomiques d'argent public sont investies dans ce groupe. Elle devrait réagir et se montrer plus active dans la gestion opérationnelle, dans le management et dans la définition de la politique du groupe", estime mercredi Luc Mampaey, directeur du Grip (Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité).

Le groupe Herstal, via la FNH, une de ses filiales américaines, sponsorise chaque année des événements organisés par la NRA (National Rifle Association), un puissant lobby des armes aux Etats-Unis. "Ce sponsoring assumé et affirmé peut poser problème lorsque l'on sait par exemple que la FNH est le sponsor d'une émission de télévision de la NRA animée par le Colonel Oliver North, au centre du scandale 'Iran/Contra-gate' dans les années 80 (trafic d'armes vers l'Iran pour financer les Contras au Nicaragua)", a-t-il ajouté. Le marché américain est un marché très important pour le groupe Herstal. "L'Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada) représente 60% du chiffre d'affaires et un marché important pour les exportations d'armes fabriquées à la FN Herstal", a indiqué Luc Mampaey. Le directeur du Grip relativise l'impact d'un éventuel changement législatif sur le port et la vente des armes aux Etats-Unis. "Je ne m'attends pas à une remise en compte fondamentale de cette thématique. Le changement resterait marginal." Contacté par l'agence Belga, le groupe Herstal a estimé "qu'au vu des événements dramatiques de la fin de semaine dernière, il est totalement inapproprié et prématuré de s'interroger" sur l'impact d'un durcissement de la réglementation aux Etats-Unis. (PVO)

Nos partenaires