La Région bruxelloise rêve d'un nouveau Tour et Taxis axé sur l'économie durable

20/12/12 à 18:58 - Mise à jour à 18:58

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement bruxellois et les conseils d'administration du Port de Bruxelles et de la Société de Développement pour la Région de Bruxelles-Capitale (SDRB) ont approuvé la création d'une zone économique portuaire durable sur le terrain de près de 90.000m² situé entre Tour et Taxis et le centre TIR, le long de l'avenue du Port.

Selon le Port de Bruxelles et la SDRB qui l'ont annoncé jeudi, cette zone économique portuaire durable devrait créer au moins 300 emplois directs. Cette partie de ville verra naître un tout nouvel espace, consacré à des activités économiques et de transport durables, en lien direct avec l'approvisionnement de la ville et l'économie bruxelloise. Une attention particulière a été portée, dans le développement du projet, à l'intégration urbaine optimale de ce nouveau site économique avec les quartiers environnants de Tour et Taxis et Laeken (Tivoli), amenés eux aussi à évoluer dans les années qui viennent (logements, équipements, espaces verts). Concrètement, le terrain sera scindé en deux parties. Une zone de quelque 53.500 m² sera développée via un partenariat entre le Port de Bruxelles et la SDRB pour y implanter des entreprises urbaines intégrées dans l'environnement immédiat. Septante entreprises ont manifesté leur intérêt pour ce projet. Une autre zone de 26.800m² sera développée par le Port de Bruxelles pour y implanter un entrepôt logistique de nouvelle génération, en complément au centre TIR actuel. Son coût est estimé à 19 millions d'euros. Le centre TIR actuel sera lui-même rénové afin d'améliorer son insertion dans la ville. L'objectif est de renforcer le rôle actuel du centre TIR afin d'en faire un pôle exemplaire de distribution urbaine durable. Ainsi, une opération pilote pour la création d'une plate-forme logistique de distribution urbaine sera menée au centre TIR et pourra, à terme, permettre de rationaliser la distribution des marchandises à Bruxelles depuis ce centre en utilisant des véhicules non-polluants. (JDD)

Nos partenaires