"La réforme ne vise pas à ouvrir davantage les fonctions diplomatiques aux non diplomates"

07/09/13 à 14:00 - Mise à jour à 14:00

Source: Le Vif

(Belga) La réforme n'a pas pour objet d'ouvrir, plus que par le passé, les fonctions diplomatiques aux personnes non-membres des carrières extérieures, a précisé samedi le SPF Affaires étrangères en réaction à un article du Tijd selon lequel le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders veut permettre à des managers issus du secteur privé d'être nommés ambassadeurs.

"La réforme ne vise pas à ouvrir davantage les fonctions diplomatiques aux non diplomates"

"La modernisation du règlement organique dont il est question, fait partie de la réforme et de l'unification du statut des carrières extérieures du SPF Affaires étrangères. Cette modernisation doit donc être considérée conjointement avec la réforme dudit statut", souligne le communiqué. Selon le SPF Affaires étrangères, "dans le système tel qu'il sera modifié, les perspectives de carrière et de promotion au sein de la carrière extérieure unique ne seront pas moindres qu'elles ne le sont aujourd'hui pour chacune des spécialités concernées." Le service public fédéral rappelle en outre que la modernisation du règlement organique est dans sa "première phase". "Les discussions ont été entamées avec les syndicats et les groupes d'intérêt. Les textes sont ajustés en fonction des observations de ces interlocuteurs", concluent les Affaires étrangères. (Belga)

Nos partenaires