La réforme du tax shelter pourrait menacer près de 3.000 emplois

16/01/14 à 09:29 - Mise à jour à 09:29

Source: Le Vif

(Belga) La réforme du système de tax shelter, en discussion actuellement, pourrait menacer quelque 3.000 emplois dans le secteur, car les investisseurs pourraient renoncer à placer des fonds dans la production audiovisuelle, affirme l'hebdomadaire Marianne Belgique jeudi sur base d'une étude d'un acteur du secteur.

La société uMédia, leader en Belgique dans la levée de fonds tax shelter, a interrogé 274 investisseurs, dont seuls 2% disent investir avant tout pour soutenir l'industrie audiovisuelle et 46% pour l'exonération fiscale. Le tax shelter permet en effet aux investisseurs d'obtenir une exonération fiscale de 150% du montant placé dans une production cinématographique. Une réforme du système ferait drastiquement baisser les fonds récoltés et menacerait l'existence d'environ 3.000 emplois, estime uMédia, qui a écrit une lettre ouverte au gouvernement fédéral. (Belga)

Nos partenaires