La réforme de l'Etat reporte celle de la promotion de la santé

21/05/13 à 11:23 - Mise à jour à 11:23

Source: Le Vif

(Belga) Les transferts de compétences en discussion en matière de promotion de la santé ont entraîné le report de la réforme du secteur envisagée par la ministre Fadila Laanan, dont un projet de décret prorogeant le programme quinquennal actuel a été approuvé mardi en commission du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Dans les cartons de la ministre socialiste figurait depuis 2011 le projet d'un code de la santé, appelé à dégager les principes communs à l'arsenal législatif et à fixer les lignes de force de la santé en Fédération. Mme Laanan envisageait en particulier la création d'un organisme de pilotage dont les évaluateurs avaient pointé le manque pour rapprocher les acteurs de terrain de l'institution communautaire. "Les transferts de compétences m'amènent à revoir l'agenda", a indiqué la ministre lundi en commission de la Santé, renvoyant aux travaux intrafrancophones de la commission Wallonie-Bruxelles et aux pourparlers entre les huit partis du nord et du sud du pays associés à la sixième réforme de l'Etat. Pour assurer la stabilité du secteur et la continuité de ses missions, la ministre a déposé un projet de décret prolongeant le programme quinquennal de promotion de la santé jusqu'au 31 décembre 2014. Le texte autorise aussi la prolongation des agréments octroyés aux centres locaux de promotion de la santé et aux services communautaires ad hoc. La ministre s'est en outre engagée à réaliser une mise à jour du programme quinquennal. PS, Ecolo et cdH ont voté en faveur du texte - qui doit encore être approuvé en plénière - tandis que le MR s'abstenait, jugeant cette prorogation tardive. (Belga)

Nos partenaires