La RDC débutera en 2015 la construction de la plus grande centrale hydroélecrique du monde

19/05/13 à 11:27 - Mise à jour à 11:27

Source: Le Vif

(Belga) La République démocratique du Congo a fixé à octobre 2015 le début de la construction de la plus grande centrale hydroélecrique du monde à Inga, sur le fleuve Congo (ouest), en partenariat avec l'Afrique du Sud, a-t-on appris dimanche dans un communiqué.

"La RDC relance le processus de sélection du développeur et fixe l'objectif de pose de la première pierre du Grand Inga en octobre 2015", selon ce communiqué publié à l'issue d'une réunion entre les parties impliquées dans le dossier à Paris. "La première phase de la construction de la plus grande centrale hydroélectrique du monde démarrera en octobre 2015 sur les rives du fleuve Congo. Avec une production de 40.000 MW, le projet Grand Inga fournira à terme en électricité la moitié du continent africain", a indiqué la RDC. La première phase du projet, Inga 3 Basse Chute, doit avoir une puissance de 4.800 MW. La réunion à Paris faisait suite à la signature le 7 mars à Lubumbashi (RDC) d'un projet de traité de coopération énergétique entre la RDC et la République Sud-africaine. "Par ces ententes de coopération, l'Afrique du Sud prévoit d'acheter une part conséquente de la production d'électricité du nouveau barrage, s'affirmant ainsi comme un partenaire clé. L'Afrique du Sud prendrait ainsi 2.500 MW des 4.800 MW de la puissance de la future centrale Inga 3 Basse Chute, devenant de fait l'acheteur de référence", selon le communiqué. Trois groupements participent en tant que candidats au processus compétitif de sélection du développeur: les chinois Sinohydro et Three Gorges Corporation, exploitants du barrage chinois des Trois Gorges, actuellement le plus important au monde; les espagnols Actividades de Construccion y Servicios (ACS), Eurofinsa et AEE; et les coréo-canadiens Daewoo, Posco et SNC Lavalin. (Belga)

Nos partenaires