La protectrice des chimpanzés Jane Goodall en Belgique le mercredi 7 mai

06/05/14 à 17:30 - Mise à jour à 17:30

Source: Le Vif

(Belga) La primatologue anglaise Jane Goodall, âgée de 80 ans, donnera une conférence mercredi (demain) au Théâtre National à Bruxelles lors de laquelle elle expliquera les menaces qui pèsent sur les chimpanzés et s'épanchera sur d'autres problèmes environnementaux, indique l'Institut Jane Goodall Belgique. Elle célébrera également au Parlement européen le programme jeunesse 'Roots&Shoots', qui soutient un réseau de jeunesse mondial en faveur de l'environnement et des communautés. Elle se rendra aussi au Foyer des Jeunes de Molenbeek, qui participe au programme en question.

La protectrice des chimpanzés Jane Goodall en Belgique le mercredi 7 mai

Cette primatologue, reconnue dans le monde entier, qu'elle arpente pour donner des conférences invitant les citoyens à se mobiliser pour la préservation des chimpanzés, a débuté sa carrière dans les années 1960. Elle se rend alors en Tanzanie pour observer et consigner le comportement des primates. Progressivement acceptée par les chimpanzés, elle passe 22 mois à leurs côtés. Jane Goodall observe chez le chimpanzé des comportements nouveaux, encore inconnus, dont certains étaient considérés comme l'apanage de l'humain. Ils sont capables d'utiliser des outils et peuvent se montrer agressifs mais également empathiques vis-à-vis des membres de leur groupe. En 1977, la primatologue fonde le Jane Goodall Institute. Dans les années 80, la déforestation massive et ses effets sur les chimpanzés forcent Jane Goodall à focaliser ses efforts sur les aspects de conservation plutôt que sur la recherche. Elle parcourt alors le monde pour partager son expérience et sensibiliser le public à la nécessité de protéger ces animaux. Rapidement, l'Institut constate que la protection des chimpanzés ne peut être réalisée sans recourir à une approche répondant aux besoins des communautés locales, acteurs clé pour la survie des grands singes. Jane Goodall a été récompensée par un grand nombre de prix, dont le Prix Prince des Asturies pour la recherche technique et scientifique et le Prix Gandhi pour la non-violence. En avril 2002, le Secrétaire général Kofi Annan la nomme Messager de la Paix pour les Nations Unies, titre qui a été reconduit en 2007. En 2004, durant une cérémonie au Buckingham Palace, Jane Goodall reçoit le titre de Dame Commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique, la plus haute distinction en Grande-Bretagne. (Belga)

Nos partenaires