La propreté des villes belges en progrès

26/09/12 à 12:02 - Mise à jour à 12:02

Source: Le Vif

(Belga) La propreté des villes belges est en net progrès, indique une enquête réalisée par Test-Achats en mai dernier dans 40 communes belges dont les principaux endroits publics (grand-place, rues commerçantes, gare, parcs publics, berges, sites touristiques, arrêts de bus et écoles) ont été examinés.

La propreté des villes belges en progrès

L'association des consommateurs avaient effectué la même étude en 2004. Les améliorations enregistrées depuis sont sensibles, selon elle, même s'il reste du travail à accomplir. Un tiers des communes visitées ont enregistré des progrès en 8 ans et seules 10 pc ont régressé. Trois quarts des communes obtiennent une appréciation positive, indique Test-Achats. Sur le podium des communes les plus propres, on trouve Woluwe-Saint-Lambert, Ostende et Saint-Trond. A l'autre bout du classement, il y a Bruxelles, Herstal et Anderlecht. Ces trois entités voient sanctionner d'une note médiocre les trop nombreux éléments négatifs en matière de propreté des lieux publics. Les dépôts clandestins de déchets constituent le principal problème des communes visitées: 80 pc d'entre elles sont concernées. Les autres soucis répertoriés sont les graffiti (42,5 %), les zones extrêmement négligées (42,5% des communes visitées), les poubelles publiques pleines (37,5% des communes visitées), les chancres urbains (37,5%), les déjections canines (27,5%), l'affichage sauvage (17,5%) et la saleté des cours d'eau et des canaux (16,1%). Pour ce qui est des causes des scores obtenus, il n'est pas aisé d'établir des corrélations entre un éventuel mauvais classement et, par exemple, une forte densité de population ou un faible revenu moyen des habitants. (PVO)

Nos partenaires