La proposition de fusion des musées entre les mains du ministre Courard

10/02/14 à 16:24 - Mise à jour à 16:24

Source: Le Vif

(Belga) Le président de la Politique scientifique fédérale, Philippe Mettens, et les directeurs de dix grands musées et institutions scientifiques ont défendu lundi une note proposant la fusion des établissements en quatre pôles, devant le ministre de tutelle, Philippe Courard. "Nous avons tout mis en oeuvre pour mettre les signaux au vert. C'est maintenant au fédéral à prendre ses responsabilités", a indiqué Philippe Mettens à l'agence Belga.

"Ce n'est plus qu'une question de timing. Les directeurs généraux de ces institutions ont émis des avis complets, enthousiastes et favorables. Il s'agit d'une réforme plus que nécessaire pour la Politique scientifique. Nous attendons, avec une énorme impatience, que la note soit soumise à une réunion intercabinets et qu'une décision du gouvernement soit prise rapidement, de préférence avant la fin de la législature", a-t-il précisé. La réorganisation des musées doit permettre d'optimiser les structures et les moyens financiers au profit du patrimoine culturel et scientifique, résume Philippe Mettens qui laisse entendre qu'un consensus est possible grâce au soutien de plusieurs formations politiques, telles que le CD&V, le sp.a et le MR. L'objectif est de faire mieux collaborer entre eux les grands musées et institutions scientifiques, en créant quatre pôles avec un seul directeur par pôle: un "pôle Art" (musée des Beaux-Arts, Irpa et musée d'Art et d'Histoire), un "pôle Documentation" (Bibliothèque royale et Archives générales du royaume), un "pôle Espace" (Observatoire royal, IRM et Institut d'aéronomie spatiale) et un "pôle Nature" (musées de Tervuren et des Sciences naturelles). Le CEGES et la Cinematek, par exemple, y trouveraient une solution structurelle à leur statut en se rapprochant de la Politique scientifique fédérale, note son président. "Pour certaines institutions, cette note est réellement vitale." (Belga)

Nos partenaires