La princesse Mathilde plaide pour plus de recherches sur le cancer du sein

27/02/13 à 15:04 - Mise à jour à 15:04

Source: Le Vif

(Belga) La princesse Mathilde a assisté mercredi a une table ronde concernant la recherche sur le cancer du sein. La réunion était organisée en collaboration avec le Breast International Group (BIG), dont la princesse est présidente d'honneur.

La princesse Mathilde plaide pour plus de recherches sur le cancer du sein

"Il y a tant de femmes qui souffrent d'un cancer du sein", a expliqué, en introduction à la table ronde, la princesse Mathilde. "Il faut davantage de recherche au niveau de la prévention et de la guérison. C'est dans cet esprit que je soutiens le travail du BIG". Chaque année 450.000 femmes meurent de ce type de cancer. Le BIG rassemble des spécialistes du monde entier dans le but de trouver un remède pour venir à bout du cancer du sein. Avec 3.000 hôpitaux et 10.000 docteurs et chercheurs, il s'agit du plus important réseau de lutte contre le cancer du sein. Le siège principal de l'organisation est situé à Bruxelles. Une équipe de 20 personnes y est dirigée par le docteur Martine Piccart. "En échangeant leurs informations, les chercheurs du BIG accélèrent les découvertes qui peuvent faire la différence pour la patient", assure-t-elle. Et avec la découverte de nouveaux traitements, le cancer du sein pourrait faire moins de victimes. Ainsi, l'étude sur l'HERA (Herceptin Adjuvant) a démontré que grâce au trastuzumab, un médicament qui se fixe sur les protéines de la paroi de la tumeur, la survie sans rechute augmente de 40%, par rapport aux femmes qui n'ont pas reçu le traitement. Le BIG a été créé en 1999 et a mis sur pied une cinquantaine de groupes de recherches en Europe, au Canada, en Amérique du Sud, en Asie et en Australie. L'organisation entretient également de bonnes relations avec les associations de recherche aux États-Unis. (DEL)

Nos partenaires