La présidente du parlement francophone bruxellois renonce à ses indemnités de sortie

19/04/13 à 18:20 - Mise à jour à 18:20

Source: Le Vif

(Belga) La présidente du parlement francophone bruxellois Julie de Groote (cdH) qui se prépare à passer le relais à son co-listier Hamza Fassi Fihri au perchoir de cette assemblée de la Commission Communautaire française de Bruxelles a annoncé vendredi aux membres du bureau qu'elle renonçait à percevoir ses indemnités de sortie de cette fonction.

Théoriquement, elle serait en droit de revendiquer l'équivalent de dix mois de rémunération à ce titre. Dans le jeu de chaises musicales intervenu au sein de son parti, Julie de Groote a hérité du poste de chef du groupe cdH au parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles. Au cours de la prochaine séance du parlement francophone bruxellois, elle cédera son siège de présidente à Hamza Fassi Fihri. Vendredi, elle a tenu à rappeler que sous sa présidence, le parlement francophone bruxellois n'avait guère mis plus de trois jours à s'entendre, en 2009, pour réduire, par ailleurs, les indemnités parlementaires liées aux fonctions spéciales. (Belga)

Nos partenaires