La population carcérale de New York a diminué d'un tiers en 10 ans

20/12/12 à 19:37 - Mise à jour à 19:37

Source: Le Vif

(Belga) La population carcérale de New York a chuté d'un tiers de 2001 à 2011, parallèlement à la délinquance, a annoncé jeudi le maire de la ville, Michael Bloomberg, qui explique ce succès par de meilleures stratégies de prévention.

Avec 474 détenus pour 100.000 New-Yorkais en 2011, le nombre d'incarcérations a chuté de 32% par rapport à 2001. L'année dernière, le nombre d'incarcérations dans la métropole était 27% moins élevé que dans le reste des Etats-Unis, un des pays qui détient le record de détenus dans le monde. "La délinquance à New York a chuté plus rapidement et fortement que dans le reste du pays et nous sommes maintenant un modèle dans ce pays", a affirmé Michael Bloomberg dans un communiqué. "Contrairement au reste du pays, le nombre de prisonniers a également diminué. Des gens pensent que la prison est l'unique réponse à la délinquance. Nous avons prouvé le contraire: prévenir la délinquance et en briser le cycle permet d'épargner à des milliers de personnes le cycle vicieux de la prison et du système judiciaire", a-t-il ajouté. Son prédécesseur Rudolph Giuliani avait drastiquement fait chuter, avec des méthodes controversées, les taux de criminalité et de délinquance dans les années 1990, faisant de New York une des villes les plus sûres du pays. (DGO)

Nos partenaires