La police turque tire des gaz lacrymogènes contre des manifestants à Istanbul

22/12/13 à 16:42 - Mise à jour à 16:42

Source: Le Vif

(Belga) La police anti-émeutes turque a tiré des gaz lacrymogènes et utilisé des lances à eau à Istanbul contre des manifestants dénonçant les projets immobiliers du gouvernement et les accusations de corruption qui le visent.

La police turque tire des gaz lacrymogènes contre des manifestants à Istanbul

Quelque dix mille manifestants se sont rassemblés place Kadikoy sur le versant asiatique de la ville pour réclamer la démission du gouvernement du Parti de la Justice et du Développement (AKP), a constaté un photographe de l'AFP. Une vaste affaire de corruption a été révélée la semaine dernière impliquant de nombreuses personnes dont des fils de ministres en exercice, des hommes d'affaires et le président directeur général de la banque publique Halbank. La police a saisi 4,5 millions de dollars cachés dans des boites à chaussures au domicile du PDG de Halbank Suleyman Aslan, a annoncé la semaine dernière la presse turque. Certains des manifestants brandissaient des boites de chaussures. Le Premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, a qualifié l'enquête sur les soupçons de corruption, d'opération calomnieuse visant à disqualifier son parti, au pouvoir depuis 2002, à l'approche d'élections municipales décisives en mars prochain. Des projets ambitieux d'urbanisme à l'initiative de M. Erdogan, ancien maire d'Istanbul, ont été à l'origine d'un large mouvement de protestation anti-gouvernemental en juin dernier lorsque la police a délogé des manifestants qui occupaient un parc visé par le projet d'urbanisme. Au moins six personnes ont été tuées et 8000 blessées au cours des trois semaines de manifestations et d'affrontements avec la police qui ont suivi. (Belga)

Nos partenaires