La police turque affirme avoir déjoué un projet d'attentats contre des réfugiés syriens

22/05/13 à 15:46 - Mise à jour à 15:46

Source: Le Vif

(Belga) La police turque a déjoué un projet d'attentats contre des réfugiés syriens dans le sud de la Turquie et interpellé six Turcs dans le cadre de cette affaire.

La police turque affirme avoir déjoué un projet d'attentats contre des réfugiés syriens

Ces suspects projetaient de mener des "attaques à la bombe et d'enlever des réfugiés syriens" dans des camps, a déclaré Celalettin Lekesiz, le gouverneur de la province de Hatay, frontalière avec la Syrie, qui abrite plusieurs camps de réfugiés. Il n'a pas précisé quand ces interpellations avaient eu lieu mais souligné, dans des déclarations télévisées, que l'enquête se poursuivait. Selon la chaîne privée NTV, l'opération policière s'est déroulée mardi soir à Hatay et ses environs. Reyhanli, une petite ville située à quelques kilomètres de la Syrie et dépendant de Hatay, a été secoué le 11 mai dernier par un double attentat à la voiture piégée qui a tué 51 personnes. La Turquie a inculpé 12 Turcs et imputé l'attaque à un groupuscule clandestin d'extrême gauche turc lié, selon ses responsables, aux services de renseignement du régime du président syrien Bachar al-Assad, ce que ce dernier a démenti. La Turquie soutient les rebelles syriens et a appelé au départ du président al-Assad. Elle accueille sur son sol quelque 400.000 réfugiés syriens, dont la moitié dans une douzaine de camps. Après ces attentats qui ont soulevé un certain ressentiment envers les réfugiés, le gouvernement turc a exhorté la population locale à rester calme face à d'éventuelles provocations et assuré qu'il continuerait d'accueillir les déplacés syriens. (Belga)

Nos partenaires