La police submergée par l'augmentation du nombre de plantations de cannabis

12/03/14 à 07:10 - Mise à jour à 07:10

Source: Le Vif

(Belga) Depuis l'introduction de règles plus strictes aux Pays-Bas, les cultivateurs de cannabis installent de plus en plus souvent leurs plantations en Belgique. Ils n'optent plus seulement pour la région frontalière, mais sont aussi présents dans l'intérieur du pays. La police est dépassée par l'augmentation de ces plantations, affirment mercredi Het Belang van Limburg et Gazet van Antwerpen.

La police submergée par l'augmentation du nombre de plantations de cannabis

Dans le Limbourg, plus de 45 plantations ont été découvertes sur les dix premières semaines de cette année. Mais selon les zones de police concernées, il ne s'agirait que de la partie émergée de l'iceberg. "Nous ne mettons pas au jour toutes les plantations. Si on en découvre une sur dix, on a fait du bon boulot", explique le commissaire Vincent Loyens de la zone de police Lanaken-Maasmechelen. "Si on nous donnait plus de temps et de moyens, on démantèlerait plus de plantations qu'aujourd'hui", renchérit le chef de corps de Turnhout, Roger Leys. "Le problème ne concerne pas que la Campine et le Limbourg", indique de son côté le commissaire Benny Van Cam, du service central des drogues de la police fédérale. Les cultivateurs de cannabis se déplacent en effet vers l'intérieur du pays, en Wallonie notamment. (Belga)

Nos partenaires