La police locale de Louvain ne veut pas assurer la sécurité de l'un des princes

16/12/13 à 23:52 - Mise à jour à 23:52

Source: Le Vif

(Belga) La police locale de la zone de Louvain n'a pas l'intention d'assurer la surveillance de l'un des enfants du roi Philippe qui va à l'école à Kessel-Lo, dans la région, a expliqué lundi le député Theo Francken (N-VA) lors du débat budgétaire à la Chambre.

La police locale de Louvain ne veut pas assurer la sécurité de l'un des princes

A la suite de menaces qui ont visé la princesse Elisabeth il y a quelques semaines, la surveillance des enfants du roi a été renforcée. M. Francken, également bourgmestre de Lubbeek, commune voisine de Louvain, estime qu'il ne revient pas à la police locale d'assurer cette mission alors que la police fédérale reçoit une dotation particulière pour assurer la sécurité du Palais royal et des Domaines royaux qui s'élève à 17,4 millions d'euros pour 135 agents. "Nous devons nous débrouiller avec une dotation d'1,6 million d'euros pour 45.000 habitants. Ce ne sont pas les polices locales qui doivent assumer cette sécurité alors que d'autres reçoivent une dotation dix fois plus élevée pour le faire", a-t-il lancé. (Belga)

Nos partenaires