La police et l'IBSR proposent au citoyen de l'aider dans sa lutte contre la vitesse

31/03/14 à 11:19 - Mise à jour à 11:19

Source: Le Vif

(Belga) La police et l'Institut belge pour la sécurité routière (IBSR) vont mener une action de contrôle de vitesse d'envergure en avril. Les citoyens sont invités à participer à ce "marathon contre la vitesse excessive" en indiquant sur le site internet www.jeflasheaussi.be l'endroit où ils souhaiteraient voir les forces de l'ordre effectuer un contrôle de vitesse. Cette initiative a été présentée lundi à Bruxelles en présence du secrétaire d'État à la Mobilité, Melchior Wathelet, de la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, et de la commissaire générale de la police fédérale, Catherine De Bolle.

La police et l'IBSR proposent au citoyen de l'aider dans sa lutte contre la vitesse

D'après une enquête de l'IBSR, 65% des Belges veulent plus de contrôles contre la vitesse. Les autorités prennent donc le citoyen au mot et lui proposent de déterminer lui-même les lieux où il estime qu'un contrôle doit être effectué. La police analysera ensuite cette demande qui doit être précise et motivée et si celle-ci est validée, un contrôle sera mené sur place, soit le jour de l'opération marathon de la police, soit dans les semaines qui suivent. L'application reste accessible jusqu'au 10 avril. "On doit être en mesure de donner un suivi aux idées du citoyen", ce qui sera fait pendant ce laps de temps, a justifié M. Wathelet. Quant à l'opération en elle-même, elle aura lieu durant 24 heures (à partir de 6 heures) la semaine du 14 avril. Le coup d'envoi précis n'est pas encore connu, mais l'action sera annoncée par divers canaux quelques heures avant son lancement. Inspiré d'un exemple allemand et organisé dans le cadre d'une action européenne contre la vitesse (TISPOL SPEED), ce "marathon" mobilisera la police fédérale de la route et la plupart des zones de police locale. (Belga)

Nos partenaires