La police de nouveau attaquée à Belfast, un photographe de presse français agressé

17/07/13 à 04:56 - Mise à jour à 04:56

Source: Le Vif

(Belga) Des policiers ont été la cible de cocktails Molotov, quatre voitures ont été volées et incendiées et un photographe de presse français a été agressé durant une cinquième nuit de violences à Belfast-est mardi, a annoncé la police d'Irlande du Nord (PSNI).

La police de nouveau attaquée à Belfast, un photographe de presse français agressé

Le photographe, dont la police n'a divulgué ni l'identité ni le média pour lequel il collabore, s'est fait voler son appareil au cours de cette attaque intervenue après plusieurs jours de troubles. Les violences ont commencé vendredi à Belfast lorsque la foule a attaqué les forces de police avec des cocktails Molotov, des pétards, des moellons et même une épée, blessant une trentaine de policiers et un député. La situation s'était enflammée lorsque la police avait mis en place un barrage pour empêcher les protestants de traverser le quartier catholique d'Ardoyne, dans le nord de la ville, conformément à une décision des autorités voulant éviter des débordements. Un millier de policiers ont été envoyés en renfort à Belfast alors que des marches protestantes sont organisées traditionnellement d'avril à août en Irlande du Nord. Elles culminent avec la parade du 12 juillet, qui marque la victoire en 1690 du roi protestant Guillaume III d'Orange sur son rival catholique Jacques II, et qui donne chaque année lieu à des débordements. L'Irlande du Nord, une province britannique, a connu 30 ans de violences interconfessionnelles qui ont fait 3.500 morts. Les accords de paix signés en 1998 ont conduit au partage du pouvoir entre protestants et catholiques, mais des violences sporadiques se produisent encore. (Belga)

Nos partenaires