La N-VA surreprésentée à la VRT durant la dernière campagne, selon une étude

29/04/13 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Source: Le Vif

(Belga) Le président de la N-VA Bart De Wever et le chef de file anversois du Vlaams Belang Filip Dewinter sont les personnalités politiques à qui la VRT a accordé le plus souvent la parole lors de la dernière campagne électorale pour les élections communales, selon une étude commandée par la ministre des Médias Ingrid Lieten, à laquelle ont participé les universités de Gand, Anvers et la VUB.

Les chercheurs ont analysé les journaux télévisés ainsi qu'un certain nombre d'émissions qui invitent régulièrement des hommes et femmes politiques: Terzake, Reyers Laat, De Zevende Dag, Villa Vanthilt, Niet Tevreden Stem Terug et De Laatste Ronde. Le président de la N-VA, Bart De Wever, devenu entre-temps bourgmestre d'Anvers, est le candidat qui, bien plus que tout autre, s'est exprimé le plus souvent: 47,2 minutes lors de 19 apparitions. Il est suivi de Filip Dewinter (VB) qui est intervenu 13 fois, au total, durant 45,1 minutes. L'ex-bourgmestre d'Anvers, Patrick Janssens, complète le podium. Il comptabilise 9 apparitions pour un total de 41,3 minutes. Durant les six semaines qui ont précédé les élections, le CD&V, le sp.a et l'Open Vld ont occupé l'espace médiatique que leur a offert la VRT, chacun à concurrence de 20% du temps global imparti. Ils ont devancé la N-VA (17%) qui s'est cependant retrouvée au centre de l'essentiel des enjeux, les autres candidats débattant dans 32,6% du temps... de la N-VA. "La présence de la N-VA dans ce média a dépassé de très loin son poids électoral lors des dernières élections locales", ont conclu les chercheurs. (Belga)

Nos partenaires