la N-VA se plaint de la formation de coalitions qu'elle juge dirigées contre elle

15/10/12 à 12:09 - Mise à jour à 12:09

Source: Le Vif

(Belga) La N-VA a déploré lundi matin la formation de coalitions qu'elle juge dirigées contre elle dans plusieurs villes et communes de Flandre.

la N-VA se plaint de la formation de coalitions qu'elle juge dirigées contre elle

Ces coalitions anti-N-VA seraient "dans bon nombre de cas" imposées par les instances des partis traditionnels, a laissé entendre le président des nationalistes flamands, Bart De Wever, à son arrivée au bureau du parti. "Si un accord pré-électoral existait, alors c'est compréhensible, mais si c'est systématique, c'est qu'il y a autre chose. Maintenant, ils font ce qu'ils font, nous on avance...", a-t-il commenté. D'après lui, de nombreuses sections locales de la N-VA se disent exclues de la coalition majoritaire après des interventions "venues d'en haut". "La prédiction du CD&V Etienne Schouppe s'accomplit", a ajouté M. De Wever avec amertume. L'ex-secrétaire d'Etat avait quelque peu embarrassé son parti fin septembre en expliquant que des préaccords avaient été conclus dans environ 275 communes de Flandre, surtout pour exclure les nationalistes flamands. Le président des chrétiens démocrates flamands, Wouter Beke, avait réagi en démentant cette affirmation. De son côté, le vice-président de la N-VA Ben Weyts s'est plaint de la formation de coalitions anti-N-VA en périphérie bruxelloise. "C'est le cas dans ma commune de Beersel ainsi qu'à Hal. On ne nous a même pas proposé de négocier. Apparemment, certains ont besoin de recevoir une leçon supplémentaire", a-t-il commenté. Le président du parlement flamand Jan Peumans (N-VA) a lui aussi déploré une coalition anti-N-VA en province du Limbourg. (DIRK WAEM)

Nos partenaires