La N-VA n'accepte pas la réduction du nombre d'élus flamands au Parlement européen en 2014

01/05/13 à 19:11 - Mise à jour à 19:11

Source: Le Vif

(Belga) La N-VA a réclamé mercredi la tenue d'un débat pour déterminer quel collège électoral devra céder un siège au Parlement européen après les élections de 2014.

Vu l'intégration prochaine de la Croatie dans l'Union européenne, la Belgique, comme douze autres Etats membres, est appelée à céder un siège au sein de l'assemblée européenne. Le nombre de strapontins dévolus aux Belges passera ainsi de 22 aujourd'hui à 21 demain. La ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet (cdH), a déjà confirmé que c'est le collège électoral flamand qui devra rétrocéder ce siège, mais pour le vice-président de la N-VA, Ben Weyts, cette décision n'est pas logique. Le collège électoral flamand envoie actuellement 13 élus à Strasbourg, contre 8 pour le francophone, et un pour les germanophones. Pour Ben Weyts, il n'est pas normal que les Flamands voient le nombre de leurs représentants passer de 13 à 12: "Il faut déjà aujourd'hui plus de voix en Flandre pour décrocher un siège d'eurodéputé (319.274) que chez les francophones (297.820). Si la Flandre perd ce siège, ce déséquilibre sera encore aggravé. Il faudra alors 345.880 votes flamands pour obtenir un siège, contre 297.820 francophones. Cela signifie qu'il faut 8% de voix flamandes en plus pour un siège d'eurodéputé". Le vice-président du parti indépendantiste réclame dès lors un débat sur le sujet "où tous les éléments pourraient être mis sur la table". "Pourquoi les germanophones bénéficient-ils d'un siège garanti, alors que l'on refuse obstinément de garantir un siège à la Chambre aux Flamands de Bruxelles? Et pourquoi ce siège garanti aux germanophones doit-il être alloué de manière aussi unilatérale aux dépens des Flamands? ", s'interroge M. Weyts. L'attribution des sièges au Parlement européen est depuis toujours caractérisée par une sur-représentation des plus petites entités. Ainsi, le Luxembourg, qui ne compte qu'une population d'un demi-million d'habitants, jouit de 6 députés européens. L'Allemagne de son côté n'envoie "que" 99 élus à Strasbourg, pour une population pourtant 163 fois plus importante (81,5 millions d'habitants). (Belga)

Nos partenaires