La mouche des fruits asiatique menace le secteur fruitier limbourgeois

04/04/14 à 21:15 - Mise à jour à 21:15

Source: Le Vif

(Belga) La mouche des fruits asiatique inquiète les producteurs de fruits limbourgeois. Cette mouche a pour particularité de pondre dans les fruits charnus et les larves s'en nourrissent. On doit sa présence en Belgique principalement à l'hiver doux, et l'insecte menace de détruire une grande partie de la récolte fruitière, a indiqué TV Limburg dans son journal télévisé vendredi soir.

La femelle de cette espèce de mouche est dangereuse car elle pond ses oeufs dans des fruits qui ne sont pas encore complètement mûrs. "Les larves endommagent le fruit avant qu'il ne soit vendu et le rend donc impropre à la consommation", indique Tim Beliën, du Proefcentrum Fruitteelt (Pcfruit), un centre d'expertise doté d'un institut de recherche et d'un service d'information de haut niveau sur les fruits, basé à Saint-Trond. "Tous les fruits avec une peau douce peuvent être infectés. Cela va des fruits à noyau aux fruits doux comme les cerises, baies ou autres fraises." "Normalement, de nombreuses mouches meurent lorsque la température passe sous zéro. Mais ça n'a pas été le cas cette année", explique Tim Beliën, qui explique que certaines récoltes aux Etats-Unis et dans le sud de l'Europe ont été détruites de moitié. Pcfruit et le SPF Santé publique recherchent une solution afin d'éliminer ce nuisible. En outre, un nouveau projet de recherche doit être lancé en collaboration avec l'ensemble du secteur fruitier. (Belga)

Nos partenaires