La ministre Tillieux veut augmenter l'offre des maisons médicales

13/12/13 à 11:23 - Mise à jour à 11:23

Source: Le Vif

(Belga) L'installation de nouvelles maisons médicales, ou "associations de santé intégrée" (ASI), fera l'objet d'une programmation afin de les répartir sur le territoire en fonction des besoins et de soutenir le développement du secteur, a annoncé vendredi matin la ministre wallonne de la Santé, Eliane Tillieux, lors d'un colloque destiné au secteur de la santé à Namur.

La ministre Tillieux veut augmenter l'offre des maisons médicales

L'objectif est de couvrir 15% de la population en Wallonie contre 5,5% actuellement couverts par les 52 maisons médicales. Trois critères et zones seront privilégiés: les communes à l'indicateur synthétique d'accès aux droits fondamentaux élevé, les zones rurales avec moins de 150 habitants par km2 et l'accès général aux soins avec l'analyse de l'offre en terme de services. La ministre Tillieux lance également un projet de réforme pour octroyer un agrément sur base d'un questionnaire, élaborer un plan d'action et pour octroyer des subventions pour un montant de 20.000 euros maximum pour deux ans. Le gouvernement wallon a adopté ce projet de décret modifiant et insérant ces dispositions dans le Code wallon de l'Action sociale et de la Santé le 14 novembre dernier. Après le passage devant le Conseil d'Etat, le texte devrait aboutir au parlement wallon avant la fin de la législature, assure Eliane Tillieux. Au cours de ce colloque, une brochure sur la "santé communautaire", une stratégie de promotion de la santé et du bien-être qui vise au changement social et dépasse le soin curatif, sera présentée aux professionnels du secteur. (Belga)

Nos partenaires