La ministre Schyns défend la création controversée d'une école secondaire à Perwez

12/02/14 à 17:33 - Mise à jour à 17:33

Source: Le Vif

(Belga) La ministre de l'Education Marie-Martine Schyns (cdH) a défendu mercredi au Parlement la création controversée d'une nouvelle école secondaire à Perwez (Brabant wallon), bastion du ministre wallon et communautaire André Antoine (cdH) accusé par certains de favoritisme à quelques mois des élections.

La décision de créer cette école a été prise le 17 janvier dernier par le gouvernement fédératif après un "avis partagé" du Conseil général de l'enseignement secondaire dont les membres n'avaient pu se mettre d'accord sur l'opportunité de construire une école secondaire à Perwez. Ce choix du gouvernement en avait surpris plus d'un, la création de nouvelles places scolaires étant jugée par certains observateurs bien plus nécessaire dans l'ouest de Brabant wallon (Waterloo, Nivelles) qu'à l'est de la province, où se situe Perwez. Interrogée mercredi en plénière du Parlement de la Fédération par le député Jean-Paul Wahl (MR, opposition), la ministre Marie-Martine Schyns a justifié cette décision par les études démographiques qui montrent la nécessité de créer une nouvelle école "en Brabant wallon", a-t-elle défendu. Par ailleurs, "le seul pouvoir organisateur qui a remis un dossier (de candidature) est celui pour lequel le gouvernement a pris une décision", a ajouté la ministre. Une réponse qui n'a pas convaincu le député réformateur pour qui il s'agit là d'une "décision partisane" et "incompréhensible vu les besoins (de nouvelles écoles) à l'ouest du Brabant wallon ou à Bruxelles". "Vous jetez plusieurs millions d'euros par la fenêtre. C'est tout simplement scan-da-leux! ", a-t-il lancé à l'adresse Mme Schyns. (Belga)

Nos partenaires