La ministre et la patronne de la police s'affrontent

02/07/13 à 07:17 - Mise à jour à 07:17

Source: Le Vif

(Belga) Un conflit menace entre la patronne de la police Catherine De Bolle et sa ministre de tutelle Joëlle Milquet, écrivent De Morgen, Het Laatste Nieuws et Het Nieuwsblad mardi.

La ministre et la patronne de la police s'affrontent

La ministre a présenté lundi à des dizaines de dirigeants de la police fédérale et aux syndicats sa vision de l'"optimalisation" de la police fédérale. Joëlle Milquet penche pour un système avec de nouveaux directeurs, tandis que Catherine De Bolle avait déjà fait savoir qu'elle souhaite réduire le nombre de dirigeants. Joëlle Milquet, elle, proposera au comité ministériel restreint mercredi de choisir un système avec 12 directeurs coordination, 13 directeurs judiciaires et 23 directeurs adjoints. C'est très différent de ce que propose la commissaire générale Catherine De Bolle, qui estime qu'un système avec un seul directeur par province serait le plus efficace. La patronne de la police parlait alors de 12 super directeurs qui combineraient les fonctions de directeur judiciaire et directeur coordination. Elle voulait supprimer 55 des 84 postes de direction. La commissaire générale n'a pas souhaité faire de commentaire lundi. Joëlle Milquet a aussi précisé qu'il y a un accord avec la Défense pour que celle-ci reprenne les missions de la police au Palais de Bruxelles et pour les sommets européens. (Belga)

Nos partenaires