La meurtrière de Gucci libérée après seize ans en prison

16/09/13 à 19:39 - Mise à jour à 19:39

Source: Le Vif

(Belga) "La veuve noire" qui avait commandité en 1995 l'assassinat de son ancien mari Maurizio Gucci, héritier de la célèbre maison de mode italienne, a été libérée lundi après seize ans en prison et a déjà trouvé un travail, ont rapporté les médias italiens.

Patrizia Reggiani, dont le style de vie ostentatoire et la froide vengeance avaient stupéfait l'Italie lors de son procès, a été embauchée comme consultante par le joaillier Bozart. "Je pense qu'elle peut être notre consultante et nous conseiller pour nos approvisionnements et nos vitrines", a expliqué Alessandra Brunero, qui dirige Bozart avec son mari Maurizio Manca, selon ses propos rapportés par l'agence de presse italienne ANSA. "Nous sommes très heureux d'être en mesure de l'aider", a ajouté Mme Brunero. Patrizia Reggiani avait repoussé une offre de travail qui lui aurait permis de bénéficier d'une libération anticipée en 2011 en déclarant: "Je n'ai jamais travaillé de ma vie et je ne vais sûrement pas commencer maintenant". Elle avait été condamnée à 26 ans de prison et avait tenté de se suicider à l'aide d'un drap en 2000. Gucci, petit-fils du fondateur de la maison Gucci, l'avait quittée pour une femme plus jeune dans les années 80, et une tumeur au cerveau avait été diagnostiquée à Patrizia Reggiani. Surnommée "la veuve noire" dans la presse italienne, Patrizia Reggiani avait payé un tueur à gages pour abattre Gucci devant sa luxueuse maison dans le centre de Milan en 1995. (Belga)

Nos partenaires