La maladie a emporté le député-échevin de Mouscron Damien Yzerbyt

19/01/14 à 12:45 - Mise à jour à 12:45

Source: Le Vif

(Belga) Le député-échevin mouscronnois Damien Yzerbyt est décédé, a annoncé dimanche le cdH. L'homme, né en 1963, se battait contre un cancer du pancréas. Malgré sa maladie, il espérait se présenter devant les électeurs le 25 mai. La maladie a eu raison de ses espoirs.

La maladie a emporté le député-échevin de Mouscron Damien Yzerbyt

Licencié en philologie romane de l'Université Catholique de Louvain (UCL) et professeur de français et de religion au Collège technique Saint-Henri de Mouscron, Damien Yzerbyt se lance en politique en 1987, à une époque où l'enseignement francophone subit de profonds bouleversements. Engagé dans les mouvements associatifs chrétiens, il siège en 1997 au conseil communal de Mouscron et devient échevin en 2001. Candidat aux élections législatives de 2003 et aux régionales de 2004, il remplace Catherine Fonck devenue ministre dans le gouvernement de la Communauté française à la Chambre et, en 2005, il reprend le siège de Jean-Pierre Detremmerie au parlement wallon, suite à la démission de celui-ci. Aux élections communales de 2006, celui que Jean-Pierre Detremmerie voyait comme son successeur aux maïorat de Mouscron est reconduit dans son mandat d'échevin dans le collège communal présidé par Alfred Gadenne. En juin 2009, Damien Yzerbyt suit à nouveau Alfred Gadenne au parlement wallon, permettant au cdH d'enlever deux des septs sièges de la circonscription Tournai-Ath-Mouscron. Il met alors son expérience de la gestion communale au service de la Commission des Affaires intérieures de l'assemblée. En 2012, le duo décroche la majorité absolue à Mouscron et met un terme à l'alliance avec le PS pour remplacer les socialistes par le MR. L'homme avait quitté l'hôpital avant les fêtes pour défendre son budget devant les élus communaux. Malgré son combat, Damien Yzerbyt, qui a fêté ses 50 ans en décembre, avait encore des ambitions politiques et comptait se présenter aux prochaines élections régionales. Après avoir mis sa carrière de député entre parenthèses pour se consacrer à sa ville, le Mouscronnois était revenu sur les bancs du parlement wallon à la fin de l'automne. Son état de santé s'était récemment dégradé et il avait dû être hospitalisé début janvier. Le cdH a salué la mémoire d'un "ami" et d'un "mandataire exceptionnel". "C'est un homme d'une immense qualité humaine qui vient de rendre son dernier combat contre la maladie. Sympathique, d'un naturel affable, battant, direct, lucide, très investi dans le monde associatif et dans son action politique quotidienne, Damien Yzerbyt avait ce caractère et cette chaleur humaine de l'homme qui s'engage jusqu'au bout de lui-même pour l'ensemble de la population", a souligné le président du cdH, Benoît Lutgen. (Belga)

Nos partenaires