La lutte contre la fraude sociale a rapporté près de 53 millions durant cette législature

26/03/14 à 21:25 - Mise à jour à 21:25

Source: Le Vif

(Belga) La lutte contre la fraude sociale a rapporté 52,7 millions d'euros au cours de la législature actuelle, selon des chiffres présentés mercredi par le secrétaire d'Etat à la Lutte contre la fraude sociale et fiscale John Crombez, la ministre de l'Emploi Monica De Coninck et la secrétaire d'Etat à l'Intégration sociale Maggie De Block. Davantage de contrôles préventifs ont été effectués, ce qui a porté ses fruits.

"Le fil rouge de la lutte contre la fraude sociale est de prévenir les abus et de détecter la fraude plus rapidement", explique John Crombez. "Les contrôles préventifs et l'échange d'informations entre tous les acteurs de la sécurité sociale ont prouvé leur impact". Ainsi, l'Onem contrôle désormais au préalable le dossier de ceux qui demandent une allocation de chômage. "Ce n'est pas seulement une bonne nouvelle pour les autorités, mais aussi pour le demandeur lui-même. Il est informé plus rapidement et a l'opportunité de rectifier l'une ou l'autre chose en cas d'erreurs 'de bonne foi'", précise Monica De Coninck. Des mesures ont par ailleurs été prises pour éviter les abus dans le secteur des titres-services et pour constater plus rapidement les fraudes concernant l'assurance maladie-invalidité. Des investissements ont également eu lieu au niveau de la Banque Carrefour de la Sécurité Sociale, permettant de vérifier automatiquement certaines données. (Belga)

Nos partenaires