La Libye ne sera pas "un poids" pour le monde, dit son président

24/09/12 à 21:56 - Mise à jour à 21:56

Source: Le Vif

(Belga) La Libye ne représentera pas un "poids" pour le monde, s'est engagé lundi à New York son président Mohamed Magariaf auprès de la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton qu'il rencontrait pour la première fois à la veille de l'Assemblée générale de l'ONU.

"Je suis confiant: nous ne serons pas un poids pour la communauté internationale", a dit le dirigeant libyen, prononçant quelques mots en anglais à l'adresse de la chef de la diplomatie américaine. Le président Magariaf a ensuite longuement exprimé en arabe "l'énorme et douloureuse tragédie pour les peuples américain et libyen" qu'a représentée l'attaque du 11 septembre dernier contre le consulat des Etats-Unis à Benghazi, qui a coûté la vie à l'ambassadeur Chris Stevens et trois autres agents américains. Il a assuré que Tripoli était "prêt à coopérer avec le gouvernement américain pour l'enquête et pour traduire les responsables en justice". "Ce qui s'est passé le 11 septembre contre ces citoyens américains n'exprime en aucune manière la conscience du peuple libyen, ni leurs aspirations ou leurs sentiments à l'égard du peuple américain", a-t-il dit. Dès le lendemain de l'attaque de Benghazi, le président américain Barack Obama et Mme Clinton avaient assuré Tripoli de l'amitié durable de Washington. (NLE)

Nos partenaires