La libération conditionnelle d'Aubin Bellens n'a pas été accordée

24/06/14 à 12:08 - Mise à jour à 12:08

Source: Le Vif

(Belga) Aubin Bellens, âgé de 24 ans et détenu à la prison de Mons, devra aller jusqu'au bout de sa peine soit jusqu'au 19 septembre 2014. La décision du tribunal de l'application des peines de Mons est tombée mardi en fin de matinée; sa demande de libération conditionnelle a été refusée.

Aubin Bellens, impliqué dans le meurtre du boulanger de Jamioulx en novembre 2007, s'est présenté mardi matin devant le tribunal de l'application des peines de Mons (TAP) à la suite de sa demande de libération conditionnelle. Celle-ci a été rejetée. "Le tribunal a estimé que le risque de récidive était élevé et que son plan de reclassement n'était pas suffisamment abouti", a précisé son avocat, Me Lauvaux. Il a déjà purgé quatre ans de prison pour une série de faits comme le flagrant délit de vol dans habitation à Mont-sur-Marchienne (Charleroi). "Il doit aller jusqu'au bout de sa peine, soit jusqu'au 19 septembre 2014. Après, il sera libéré mais sans aucune guidance". (Belga)

Nos partenaires