La KU Leuven se sépare d'un chercheur trop chrétien

03/11/12 à 11:21 - Mise à jour à 11:21

Source: Le Vif

(Belga) L'institut de recherche sur le travail et la société (Hiva), lié à la KU Leuven, a mis son collaborateur scientifique Fernando Pauwels à la porte parce qu'il était trop chrétien, écrit samedi le quotidien De Morgen.

Le chercheur explique, sur un site internet baptisé Power through Love, comment il a rencontré Jésus en 2003 et comment il voulait aussi faire des autres des disciples. "Je comprends parfaitement que certaines personnes peuvent trouver mes convictions personnelles bizarres, mais c'est mon droit", a réagi Pauwels dans le journal. "Je travaillais déjà à l'institut quand je suis devenu chrétien il y a huit ans. Mes collègues d'alors ont fait partie de tout ce processus (...) Jamais personne ne s'est formalisé de mes croyances. J'ai toujours strictement séparé mes recherches et ma foi." Le 4 octobre, on a pourtant indiqué à Fernando Pauwels qu'il n'était plus le bienvenu à l'institut de recherche. Son contrat, qui court jusqu'au 31 janvier 2013, n'a pas été renouvelé. Le recteur Mark Waer fait dans le journal référence aux convictions religieuses extrêmes que Pauwels exprime sur son site web. "Elles compromettent sa crédibilité scientifique." La KUL est une institution catholique, mais pour le recteur, être croyant n'a aucune espèce d'importance. "Toute personne qui travaille pour la KUL, doit s'assurer de ne pas mettre la réputation de l'institution en danger." Pauwels a déposé plainte auprès du Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme et veut assigner l'université en justice pour discrimination. (VDH)

Nos partenaires