La justice turque refuse de rejuger Öcalan

02/08/13 à 18:32 - Mise à jour à 18:32

Source: Le Vif

(Belga) La justice turque a rejeté un recours réclamant un nouveau jugement pour le chef emprisonné des rebelles kurdes, Abdullah Öcalan, déposée par ses avocats la semaine dernière, a rapporté vendredi le site internet d'information Bianet.

La 11e chambre criminelle d'Ankara a rejeté la requête par un vote de la majorité de ses juges, a indiqué Bianet, spécialisé dans les questions de droits de l'Homme. Les avocats de M. Öcalan ont déposé un recours le 27 juillet demandant à ce que leur client bénéficie de nouvelles dispositions du droit pénal turc, votées en avril, qui permettent un nouveau jugement pour les condamnés qui n'ont pas eu la possibilité d'être rejugés en vertu du droit ancien. Abdullah Öcalan, 64 ans, chef des rebelles kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, qu'il a fondé), a été capturé le 15 février 1999 au Kenya au cours d'une opération réalisée par les services secrets turcs. Il a été condamné à mort en avril 1999 en tant que dirigeant d'une organisation terroriste, mais sa peine a été commuée en réclusion à vie en 2002 après l'abolition de la peine capitale. Le chef rebelle purge depuis sa peine sur l'île-prison d'Imrali. Abdullah Öcalan est depuis la fin 2012 en négociations avec les autorités turques pour mettre fin au conflit kurde, qui a fait, selon l'armée, plus de 40.000 morts depuis le début, en 1984, de l'insurrection dirigée par le PKK. Dans le cadre de ces pourparlers, les rebelles ont commencé à se retirer le mois dernier vers leurs bases du nord de l'Irak. Ils attendent désormais des gestes du gouvernement en faveur de la minorité kurde et de meilleures conditions de détention pour leur chef. (Belga)

Nos partenaires