La justice russe rejette un second recours des Pussy Riot

20/03/13 à 18:29 - Mise à jour à 18:29

Source: Le Vif

(Belga) Un tribunal de Moscou a rejeté un second recours des membres du groupe contestataire Pussy Riot, condamnées en août à deux ans de détention pour une "prière punk" contre Poutine dans la cathédrale de Moscou, a annoncé la justice mercredi.

La justice russe rejette un second recours des Pussy Riot

La juge a estimé que la condamnation des trois jeunes femmes -- dont l'une a été libérée en octobre -- était "juste et proportionnelle", dans un jugement rendu la semaine dernière mais rendu public mercredi sur le site du tribunal. La juge a également rejeté une requête du délégué russe aux droits de l'Homme, Vladimir Loukine, qui avait demandé l'annulation du verdict et un nouveau procès, arguant que les actes des jeunes femmes ne pouvaient être assimilés à un crime. L'avocate des jeunes femmes a déclaré mercredi à l'agence Interfax qu'elle porterait l'affaire jusqu'à la Cour Suprême russe. Trois jeunes femmes du groupe Pussy Riot, Nadejda Tolokonnikova, Maria Alekhina et Ekaterina Samoutsevitch avaient été arrêtées en février 2012 dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou, où elles avaient dansé et chanté une "prière punk" demandant à la Sainte-Vierge de "chasser Poutine". Elles avaient indiqué vouloir dénoncer la collusion entre l'Eglise orthodoxe et le pouvoir politique à la veille de la présidentielle de mars, remportée par M. Poutine. En août, elles avaient été condamnées à deux ans de camp pour "hooliganisme" et "incitation à la haine religieuse". A l'issue d'un procès en appel en octobre, Ekaterina Samoutsevitch a été libérée après avoir vu sa peine commuée en sursis, tandis que les deux autres ont vu leur condamnation confirmée. (PVO)

Nos partenaires