La justice liégeoise souhaite des renforts

02/09/13 à 13:44 - Mise à jour à 13:44

Source: Le Vif

(Belga) Le premier président de la cour d'appel de Liège Marc Dewart a présidé l'assemblée solennelle de rentrée pour l'année judiciaire 2013-2014. En présence de la ministre de la Justice Annemie Turtelboom et du vice-Premier ministre Didier Reynders, il a insisté sur une justice qui ne peut fonctionner efficacement sans le renfort nécessaire de magistrats, de greffiers et de personnel.

La justice liégeoise souhaite des renforts

Lors de son discours, le premier président de la cour d'appel de Liège, Marc Dewart, a évoqué une période de crise budgétaire sans précédent et des coupes drastiques opérées dans les budgets des services publics. Le département de la Justice n'y échappe pas. "La justice ne fonctionne plus de manière satisfaisante lorsque son accès devient problématique pour le citoyen et lorsque les litiges ne sont plus traités dans des délais qui correspondent aux besoins des citoyens et de la société", a-t-il déclaré. Dans le cadre d'une réforme de la justice, Marc Dewart réclame plus de moyens pour absorber la charge de travail sans devoir augmenter l'arriéré judiciaire. Il juge également nécessaire et urgent d'augmenter le nombre de magistrats, de greffiers et de membres du personnel. Le procureur général Christian De Valkeneer a pour sa part exposé une réflexion portant sur l'éventail des réponses possibles lorsque son ministère public estime qu'il existe des charges contre des auteurs de faits délictueux. Dans le cadre d'une réforme, il a lancé quelques pistes qui pourraient améliorer la phase de jugement et évoqué certaines alternatives aux poursuites pénales. Au niveau des statistiques de l'année écoulée, le procureur général a relevé une diminution de 9,47% des affaires en matière de criminalité entre 2011 et 2012. La criminalité informatique est par contre en augmentation de 18%. A Liège, l'arriéré judiciaire a diminué de 15%. (Belga)

Nos partenaires