La justice française autorise à poursuivre un prof anglais pour des faits sexuels

15/01/13 à 13:30 - Mise à jour à 13:30

Source: Le Vif

(Belga) La justice française a consenti mardi à ce que le Royaume-Uni poursuive pour des faits de nature sexuelle Jeremy Forrest, le professeur de mathématiques britannique qui avait fui en France en septembre avec une élève de 15 ans dont il était amoureux.

Un pourvoi en cassation, suspensif en la matière, a été immédiatement formé par l'avocat français de M. Forrest, Me Daniel Lalanne, qui s'est refusé à tout commentaire après la décision de la Cour d'appel de Bordeaux. M. Forrest, professeur de mathématiques de 30 ans, et la jeune Megan s'étaient connus alors qu'elle était son élève dans le sud-est de l'Angleterre, et avaient entamé une relation amoureuse en juin. Le 20 septembre, ils s'étaient enfuis du Royaume-Uni avant d'être interpellés une semaine plus tard à Bordeaux, alors qu'il cherchait du travail, espérant disparaître avec elle en attendant qu'elle atteigne 16 ans, l'âge de la majorité sexuelle au Royaume-Uni (contre 15 en France). La jeune fille avait été renvoyée à sa famille, et le professeur incarcéré, puis, le 10 octobre, renvoyé au Royaume-Uni où il est toujours en prison, dans le cadre d'un mandat d'arrêt européen (MAE) pour enlèvement d'enfant, des faits passibles de sept ans de prison. Megan ayant confirmé des relations sexuelles consenties avec M. Forrest, mais alors qu'elle n'a pas atteint la majorité sexuelle de seize ans au Royaume-Uni, les autorités britanniques veulent désormais le poursuivre pour "activité sexuelle avec enfant", passible cette fois de 14 ans de prison. (MUA)

Nos partenaires