La jeune rom Leonarda monnaie ses interviews

12/11/13 à 12:43 - Mise à jour à 12:43

Source: Le Vif

(Belga) Le quotidien français Libération a révélé mardi avoir versé 50 euros à la famille Dibrani, expulsée vers le Kosovo en octobre dernier, en échange d'une interview avec la jeune Leonarda, dont l'interpellation lors d'une sortie scolaire est à l'origine d'une vive polémique en France. Dans un portrait publié en dernière page, le journaliste de Libé raconte que le père de la jeune fille, Resat, lui a demandé de "donner un truc" pour l'interview, appuyé par Leonarda d'un "Tu comprends, on n'a plus de thunes".

La jeune rom Leonarda monnaie ses interviews

"D'ordinaire jamais Libération ne paie, mais là, allez savoir pourquoi, on cède tout en négociant serré. Affaire conclue à 50 euros au lieu des 200 réclamés", écrit Michel Henry, auteur de l'article. Début novembre, Resat Dibrani avait déjà demandé 200 euros à une équipe de l'AFP venue rendre visite à la famille au Kosovo. "Pour cinq minutes ou deux heures, le prix est le même. Nous n'avons pas d'autre choix car nous sommes sans revenus", avait déclaré le père. Il avait ensuite expliqué qu'il tentait de réunir les 2.500 euros nécessaires à un retour illégal de la famille en France. "Les passeurs me demandent 500 euros par personne adulte et 250 euros par enfant pour nous transférer en Autriche", avait précisé Resat Dibrani. Fin octobre, une équipe de télévision russe s'était également acquittée d'une somme de 200 euros pour tourner un entretien avec la famille, selon un journaliste de l'AFP. (Belga)

Nos partenaires