La gaffe à 650.000 euros du SPF Santé publique

26/10/12 à 07:26 - Mise à jour à 07:26

Source: Le Vif

(Belga) Une erreur d'un service du SPF Santé publique et d'un site internet géré par ce service a fait perdre 650.000 euros à un producteur de pommes de terre bio de Saint-Remy, qui aujourd'hui est au bord de la faillite, peut-on lire vendredi dans La Dernière Heure.

La gaffe à 650.000 euros du SPF Santé publique

L'homme a utilisé sur ses terres deux produits dont l'usage lui avait été renseigné à Bruxelles comme compatibles avec l'agriculture biologique, mais un service de la Région wallonne à Namur a décrété, lors d'un contrôle, que les pommes de terre aspergées des deux produits ne seraient en aucun cas certifiées bio. Le cultivateur espérait obtenir 677.000 euros de ses 2.500 tonnes de pommes de terre, il a finalement dû les vendre comme nourriture pour les cochons et en a reçu 25.000 euros. La Région wallonne à Namur est désolée et ne conteste pas qu'une mauvaise information a pu être donnée à Bruxelles par le SPF Santé publique qui gère le site fytoweb.be sur l'usage des produits phyto-pharmaceutiques admissibles dans l'agriculture bio, mais rien n'y fait, la Région wallonne reste sur sa position "même si cela a des conséquences importantes pour vos activités économiques". La perte sur la vente de ces pommes de terre s'ajoute aux nombreux frais encourus pour cette récolte. L'agriculteur est aujourd'hui au bord de la faillite. (MUA)

Nos partenaires