La frégate "Louise Marie" recueille dix naufragés indiens au large de la Somalie

15/01/13 à 00:31 - Mise à jour à 00:31

Source: Le Vif

(Belga) La frégate "Louise Marie" de la marine belge, qui participe à l'opération européenne Atalanta de lutte contre la piraterie somalienne, a recueilli lundi à son bord dix naufragés indiens, ont annoncé le QG de la force européenne et le ministère de la Défense à Bruxelles.

La frégate "Louise Marie" recueille dix naufragés indiens au large de la Somalie

Ces dix marins indiens avaient ont été secourus dimanche par la frégate française "Surcouf", alors que leur dhow (bateau de commerce) sombrait à trente milles au large des côtes somaliennes. Le "Surcouf", lui aussi engagé dans Atalanta, avait répondu à l'appel au secours du commandant du dhow indien, dont l'embarcation prenait l'eau après une panne de moteur, a précisé le QG de l'opération Atalanta, installé à Northwood (au nord de Londres), dans un communiqué. La frégate française - qui a la particularité d'embarquer pour cette mission un hélicoptère Lynx de la Royal Navy britannique - s'est porté au secours des marins indiens qui avaient entre-temps embarqué à bord d'un canot de sauvetage. Les naufragés ont ensuite été transférés lundi à bord du "Louise Marie", qui escortait à ce moment un bateau du Programme alimentaire mondial (PAM) de l'ONU, "pour la suite de leur voyage vers la terre", selon le QG d'Atalanta. La frégate et ses 169 membres d'équipage sont engagés depuis le 23 novembre et jusque début février dans l'opération Atalanta (ou Eunavfor) de lutte contre la piraterie somalienne, la première opération navale de l'Union européenne. (HAND OUT BELGIUM DEFENCE LORENZO CORNACCHIONE)

Nos partenaires