La fraude a coûté plus de 16 millions d'euros aux transports en commun en 2012

13/09/13 à 07:36 - Mise à jour à 07:35

Source: Le Vif

(Belga) La fraude a entraîné un manque à gagner de 16,5 millions d'euros en 2012 pour la Stib, les TEC et De Lijn, selon des chiffres publiés par L'Echo vendredi. C'est la société de transport en commun bruxelloise qui est la plus touchée, avec une perte de plus de 11 millions d'euros.

La fraude a coûté plus de 16 millions d'euros aux transports en commun en 2012

La Stib affiche un taux de fraude apparent de 4,5%, soit le plus élevé des sociétés de transport en commun. Ce taux apparent est cependant bien en-deça du taux réel, puisque 12 à 15% des voyageurs se déclarent en infraction dans les enquêtes. Pour les TEC wallons, ce taux de fraude apparent est de 0,95% et engendre un manque à gagner de 1,2 millions d'euros. En Flandre, De Lijn avance un taux de fraude de près de 3% qui lui a fait perdre 4,29 millions d'euros en 2012, selon L'Echo. (Belga)

Nos partenaires